Assistant de soins en gérontologie

La maladie d’Alzheimer et les pathologies apparentées progressent considérablement à l’heure actuelle.
Les plans Alzheimer successifs proposés par le gouvernement et centrés sur la personne malade et sa famille, ont pour objectifs, entre autres, de mieux prendre en charge les malades et leurs aidants. En effet, mieux connaître cette pathologie et les troubles qui y sont associés, améliorer la qualité de vie des personnes qui en souffrent et de leurs familles sont les axes fixés dans le cadre de cette formation.
Pour pouvoir répondre aux besoins spécifiques liés à la maladie d’Alzheimer, il est important en effet que les professionnels se dotent de connaissances et de techniques pour améliorer l’accompagnement qu’ils proposent.
Se former, valoriser ses compétences, les renforcer et les développer devient alors une priorité pour le professionnel exerçant auprès de ce public en établissement ou à domicile.
Fortement positionné dans l’aide à la personne et notamment dans l’accompagnement gérontologique, l’ESEIS a développé une expertise reconnue en s’inscrivant dans un réseau de partenaires.

 

  • Acquérir ou développer des compétences en termes d’observation et de recueil de besoins
  • S’approprier des outils de suivi des indicateurs de santé
  • Savoir adapter l’accompagnement dans les actes de la vie quotidienne aux besoins spécifiques des personnes qui souffrent de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés
  • Apprendre à concevoir et animer des activités individuelles ou collectives adaptées aux situations singulières

 

Aides Soignants (AS), Auxiliaire de Vie Sociale (AVS), Aides Médico-Psychologiques (AMP), Accompagnant Educatif et Social (AES) en situation d’emploi auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou exerçant à domicile ou dans un établissement.

  • DC 1 : Concourir à l’élaboration et à la mise en oeuvre du projet individualisé dans le respect de la personne
  • DC 2 : Aider et soutenir les personnes dans les actes de la vie quotidienne en tenant compte de leurs besoins et de leur degré d’autonomie
  • DC 3 : Mettre en place des activités de stimulation sociale et cognitive en lien notamment avec les psychomotriciens, ergothérapeutes ou psychologues
  • DC 4 : Comprendre et interpréter les principaux paramètres liés à l’état de santé
  • DC 5 : Réaliser des soins quotidiens en utilisant les techniques appropriées

intervenants spécialisés dans le domaine de la maladie d’Alzheimer et troubles apparentés.


INFORMATIONS et INSCRIPTIONS :

Anne-Sophie HEINRICH – Secrétariat pédagogique : 03.88.18.61.33 ou par mail

X