Assistant de soins en gérontologie

L’assistant de soins en gérontologie intervient auprès de personnes en situation de grande dépendance, qui souffrent de la maladie d’Alzheimer et/ou présentant des troubles cognitifs. Il est Aide-Soignant (AS), Auxiliaire de Vie Sociale (AVS), Accompagnant Educatif et Social (AES) ou Aide Médico Psychologique (AMP) de formation initiale est travaillant en établissement ou à domicile.

L’assistant de soins en gérontologie accompagne et aide les personnes âgées dans les actes essentiels de la vie quotidienne. En mobilisant les connaissances acquises, il réalise les soins d’hygiène et de confort adaptés qui peuvent aider à restaurer et maintenir la personne aidée dans son environnement. Il participe à l’organisation de la vie quotidienne et à la stimulation des capacités d’autonomie, il établit une relation d’empathie sécurisante. Il respect leurs habitudes de vie, de rythmes et de choix. Il prend soin, aide, accompagne, est vigilant, prévenant, concourt à soulager la souffrance. Il contribue à l’évaluation des besoins, à la surveillance et à la prévention des complications ainsi qu’au soutien des personnes présentant des troubles du comportement, des déficiences sensorielles, physiques ou psychiques et de leurs proches. Il participe aussi à la mise en oeuvre de projets individualisés, au lien social et à la lutte contre l’isolement et l’ennui.

L’assistant de soins en gérontologie exerce en qualité de salarié au sein d’une équipe pluridisciplinaire, soit dans le cadre des équipes spécialisées dans les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), soit des unités spécialisées (UHR et PASA) au sein des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et des unités de soins de longue durée (USLD), soit des Equipes Spécialisées Alzheimer (ESA), soit des unités cognitivo-comportementales (UCC) des services de soins de suite et de réadaptation.

Prochaine session du 11 octobre 2021 au 8 mars 2022 sur notre site de Schiltigheim

Cette qualification supplémentaire est indispensable dans certaines unités issues du Plan Alzheimer et définies dans le cahier des charges de la Direction Générale de l’Action Sociale. Elle permet une meilleure connaissance de la maladie d’Alzheimer et des pathologies qui y sont liées et donc la prise en charge la personne concernée.

L’objectif de la formation est de transmettre des outils adaptés à l’accompagnement des personnes qui ont la maladie d’Alzheimer et/ou des troubles apparentés, et de leur proche par :

  • L’acquisition ou le développement des compétences en termes d’observation et de recueil de besoins
  • L’appropriation des outils de suivi des indicateurs de santé en sachant identifier, comprendre et prendre en soin les troubles du comportement
  • La mobilisation des connaissances sur les pathologies liées au vieillissement, à la maladie d’Alzheimer et les troubles apparentés
  • L’application de gestes, d’attitudes et de comportements pour un accompagnement individualisé
  • L’adaptation de l’accompagnement dans les actes de la vie quotidienne aux besoins spécifiques des personnes qui ont la maladie d’Alzheimer
  • La proposition, la conception et l’animation d’activités collectives de stimulation sociales et cognitives en établissement.
  • La connaissance de la communication verbale et non verbale aux différents stades de la maladie
  • DC 1 : Concourir à l’élaboration et à la mise en oeuvre du projet individualisé dans le respect de la personne
  • DC 2 : Aider et soutenir les personnes dans les actes de la vie quotidienne en tenant compte de leurs besoins et de leur degré d’autonomie
  • DC 3 : Mettre en place des activités de stimulation sociale et cognitive en lien notamment avec les psychomotriciens, ergothérapeutes ou psychologues
  • DC 4 : Comprendre et interpréter les principaux paramètres liés à l’état de santé
  • DC 5 : Réaliser des soins quotidiens en utilisant les techniques appropriées

Les options et modalités pédagogiques retenues pour la formation d’« assistant de soins en gérontologie » que nous proposons à partir du référentiel national, reposent sur :

  • des intervenants spécialisés dans le domaine de la maladie d’Alzheimer et troubles apparentés.
  • des apports et consolidation de connaissances,
  • des repères méthodologiques,
  • des constructions d’outils et techniques d’accompagnement adaptés aux besoins spécifiques liés à la maladie d’Alzheimer,
  • des ateliers de professionnalisation,
  • un accompagnement individualisé.
  • L’analyse de cas concrets
  • une alternance de témoignages de professionnels et l’échanges d’expérience entre les participants

Elle est organisée en discontinue sur une période de 6 mois en alternance entre formation et exercice professionnel, afin de favoriser l’appropriation de la fonction d’ASG.

Les plus de la pédagogie proposée dans cette formation :

  • Une équipe d’intervenants spécialisés, composée d’experts de leurs thématiques
  • Un travail sur la posture professionnelle de l’ASG
  • Des groupes de formation permettant la rencontre de professionnels issus de divers parcours et de différents contextes d’intervention
  • Une démarche participative active et collective
  • Des ateliers d’initiation à des techniques adaptées (musique – mémoire – art thérapie…)
  • Une approche basée sur l’éthique dans la pratique.

1610€ par session.

Prise en charge par les OPCO et la CNSA


INFORMATIONS et INSCRIPTIONS :

Anne-Sophie HEINRICH – Secrétariat pédagogique : 03.88.18.61.33 ou par mail

X