Devenir apprenti

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail écrit à durée limitée entre un salarié et un employeur. Il permet à l’apprenti de suivre une formation en alternance en entreprise sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage et en centre de formation des apprentis (CFA) pendant 6 mois à 3 ans. Le temps de travail est identique à celui des autres salariés. La durée maximale du contrat peut être portée à 4 ans lorsque l’apprenti est un travailleur handicapé.

7 ÉTAPES CLÉS :

  1. Postuler à la formation et participer à la phase de recrutement.
  2. Élaborer vos CV et votre lettre de motivation, et préparer vous à l’entretien.
  3. Rechercher une entreprise. L’apprenti peut solliciter un appui ou les conseils du CFA.
  4. Vérifier avec le CFA la concordance de la mission en entreprise avec les objectifs de la formation.
  5. Télécharger le kit d’inscription de la formation désirée.
  6. Transmettre la fiche d’engagement au CFA pour validation.
  7. Contractualiser avec l’entreprise d’accueil.

NOS CONSEILS

N’attendez pas les résultats de vos examens pour entamer vos démarches !

Dans le cadre de notre accompagnement des ateliers coaching vous seront proposés.
Ces ateliers sont incontournables pour la recherche de votre futur employeur.

Chaque année se sont des centaines d’offres à pourvoir que notre école traite.

L’envoi de vos CV, des invitations à des job-dating, préparation aux entretiens… voici les bases de notre accompagnement.

  • L’apprenti bénéficie :
    • De congés payés,
    • De RTT le cas échéant,
    • D’une couverture sociale,
    • D’une mutuelle et des avantages sociaux établis dans la structure qui l’accueille.
    • De règles d’hygiène et de sécurité mises en place par l’employeur qui se traduisent entre autres par d’un suivi médical, la mise en place d’actions de prévention, de formation, ou encore par l’aménagement et l’utilisation de locaux de travail qui répondent à des normes de sécurité.
    • D’une prise en charge à 50% du prix des abonnements de transport collectif sur tout le territoire
  • L’apprenti est protégé dans ses droits et ses libertés individuels
  • L’apprenti a droit à :
    • Une rémunération
    • Des avantages en nature
    • Des congés payés
    • Droits sociaux
    • Suivi médical

Accéder aux droits détaillés

L’apprenti doit aussi respecter certains engagements vis-à-vis de son employeur et de son centre de formation :

  • Assister au nombre d’heures de cours notifié dans son contrat.
  • Respecter les horaires de travail déterminés par le contrat ou le règlement intérieur
  • Justifier toute absence et tout retard ;
  • Être redevable d’un devoir de loyauté et ne doit pas porter atteinte aux intérêts de l’entreprise en commettant des actes de concurrence déloyale. L’apprenti peut éventuellement être tenu à une obligation de discrétion et de confidentialité. Il est tenu à un devoir de réserve, notamment dans le cadre du service public.
  • Prendre soin du matériel qu’on lui confie, ne pas consommer des substances de nature à nuire à son travail (alcool, drogue etc.), suivre les consignes de sécurité générales et spécifiques auxquelles il peut être soumis dans le cadre de ses fonctions.
  • Renseigner à l’issue de chaque période en entreprise les missions qu’il a réalisées et faire parvenir son livret d’apprentissage à son CFA ;
  • Se présenter aux épreuves de l’examen qu’il prépare ;
  • Respecter le règlement intérieur du CFA et de son employeur…

L’apprenti est un salarié titulaire d’un contrat d’apprentissage.
A ce titre, il bénéficie du statut propre à tout salarié mais également de dispositions particulières liées aux apprentis notamment en matière de santé et de sécurité au travail.

Si le contrat de travail des apprentis est un contrat particulier, ces derniers bénéficient néanmoins de l’ensemble des dispositions applicables aux salariés, dans la mesure où elles ne sont pas contraires à celles liées à ce statut particulier. L’employeur est notamment tenu d’assurer le suivi de leur état de santé, afin de les informer sur les risques éventuels auxquels les expose leur poste de travail et préserver leur santé physique et mentale tout au long de leur parcours professionnel.

Accéder aux informations détaillées

UNE EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
EN PLUS

POUR QUI ?

  • Avoir entre 16 et 29 ans
  • Au-delà de 29 ans pour les cas suivants :
    • avoir une Reconnaissance Qualité Travailleur Handicapé.
    • envisager une reprise ou création d’entreprise.
    • être sportif de haut-niveau.

Dernière mise à jour le 21 avril 2022

X